Formation BNSSA

Le Brevet national de sécurité et de sauvetage aquatique (BNSSA) permet d’assurer la surveillance des baignades ouvertes gratuitement au public, aménagées et autorisées (article D 311-11 du code du sport)  et sous certaines conditions, celle d’établissement d’accès payant.
Le BNSSA est délivré par le préfet aux candidats majeurs qui ont passé avec succès les épreuves de l’examen.
La durée de validité du BNSSA est de cinq ans. Il est possible de le faire renouveler en faisant effectuer une vérification de maintien des acquis (procédure dite du « recyclage »).


Les épreuves de l’examen

L’examen est constitué de quatre épreuves :

  • Épreuve n°1 (commune à l’examen initial et au recyclage) :

Elle consiste en un parcours aquatique en continu de 100 mètres en bassin de natation comprenant :

→ un départ du bord du bassin ou d’un plot de départ, suivi de 25 m en nage libre ;
→ 2 parcours de 25 m comprenant chacun 15 m en immersion complète sur un trajet défini (matérialisé au fond et sur bords) sans que le candidat ne prenne appui ;
→ une plongée dite en canard suivie de la recherche d’un mannequin qui repose entre 1,80 mètre et 3,70 mètres de profondeur ; le candidat remonte le mannequin en surface, puis le remorque sur 25m visage hors de l’eau ;

Pour être jugé apte, le candidat doit réussir l’épreuve, dans les conditions prescrites ci-dessus, en moins de :

→ 2 minutes et 40 secondes inclus, lors de l’examen initial ;
→ 3 minutes, lors de la vérification de maintien des acquis.

  • Épreuve n°2 (uniquement pour l’examen initial) :

Elle consiste en un parcours de sauvetage avec palmes, masque et tuba, en continu de 250m :
→ au signal du départ, le candidat s’équipe dans l’eau ou hors de l’eau ;
→ il parcourt 200 mètres en palmes, masque et tuba ;
→ à l’issue des 200 mètres, il effectue une immersion pour ramener un mannequin sur 50 mètres.

Pour être jugé apte, le candidat doit réussir l’épreuve, dans les conditions prescrites ci-dessus, en moins de 4 minutes et 20 secondes inclus.

  • Épreuve n°3 (commune à l’examen initial et au recyclage) :

Elle consiste à porter secours à une personne en milieu aquatique :
→ sauvetage d’une personne, qui simule une situation de détresse, se situant à 15 mètres au moins et 25 mètres au plus du bord ;
→ prise de dégagement et transport de la victime vers le bord, sortie d’eau et mise en sécurité de la victime ;
→ vérification des fonctions vitales et explication succincte de sa démarche.

  • Épreuve n°4 (uniquement pour l’examen initial) :

Elle consiste en un questionnaire à choix multiple d’une durée maximale de 45 minutes durant laquelle les questions posées doivent permettre d’appréhender les connaissances du candidat dans les domaines réglementaires et pratiques. Pour être déclaré apte, le candidat doit obtenir une note supérieure ou égale à 30.


Recyclage

Pour pouvoir s’inscrire aux épreuves de validation de maintien des acquis, ou recyclage, le candidat doit envoyer les pièces suivantes à la préfecture :

  • une fiche de renseignements administratifs
  • une copie de son brevet national de sécurité et de sauvetage aquatique initial ou une copie de l’attestation de sa validation de maintien des acquis en cours de validité.
  • d’un justificatif attestant du maintien des compétences de secouriste du candidat, en application des dispositions de l’arrêté du 27 août 2007 susvisé modifié.
  • d’un certificat médical

Le déroulement de la formation :

La formation au BNSSA commence à partir du mois d’octobre 2017 jusqu’en mars 2018. En fonction de votre niveau de natation, votre objectif professionnel, nous vous proposons un parcours personnalisé et adapté (voir paragraphe parcours modulaire).


L’organisation de la formation : 

La formation s’organise autour de trois axes :

  1. Des entraînements avec des professionnels MNS.
  2. De la théorie sur un plate-forme e-learning.
  3. le secourisme avec le passage du PSE1

1- Les entraînements ont lieu en piscine et en poste de secours (plage) : chaque entraînement est adapté en fonction du niveau du stagiaire. La vidéo viendra compléter des méthodes pédagogiques innovantes pour atteindre votre objectif.

Début octobre nous mettrons en place une séance diagnostic qui va nous permettre de situer votre niveau au regard des attentes des épreuves physiques (terminales) du BNSSA. Nous pourrons ainsi vous orienter et préconiser le nombre de séances à suivre pour la réussite de votre projet.

2- La partie théorique (les savoirs ou connaissances) se dérouleront sur une plate-forme e-learning.

Deux séquences en présentiel nous paraissent tout de même indispensables afin de compléter, échanger, approfondir et corriger les apports de connaissances. Ces regroupements auront lieu mi-décembre et fin février.

3- Le secourisme, partie incontournable de la formation au BNSSA : vous bénéficiez de l’expertise et de l’expérience de l’équipe de MNS formés au monitorat de secourisme, avec en plus un référentiel dédié au risque de noyade et toute les problématiques que vous pourrez rencontrer sur des bassins ou des plages.


Parcours modulaire :

Nous vous proposons un parcours modulaire : en fonction de vos résultats aux tests diagnostiques le 20 septembre 2017 à 19h30 à la piscine du SUAPS, nous vous orienterons vers le parcours le plus adapté à votre niveau concernant les épreuves physiques du BNSSA.

Trois parcours possibles :

  • BNSSA
  • BNSSA sauveteur en mer
  • Préformation au BNSSA